top of page

L'estime de soi, la base du vrai bien-être !

"Je m'aime, donc je suis !"

J’aime, tu aimes, il ou elle aime...

C’est la conjugaison du verbe aimer. Tout le monde l’a apprise, l’a récitée un jour et la connaît par cœur. Le verbe aimer est sans doute l’un des plus employés de notre vocabulaire.

Maintenant mettons-le à la forme pronominale. Il devient : « Je m’aime, tu t’aimes, il ou elle s’aime... ». Il devient bizarre, n’est-ce pas ?


"Je m'aime", ça ne se dit pas !



C’est vrai. Essayez de déclamer haut et fort « Je m’aime ! ». Si vous êtes seul(e) et que personne ne vous entend, vous n’éprouverez peut-être pas de difficulté ou de sensation bizarre à le faire, ce qui n’est pas sûr du tout ! (Faites le test pour voir !) Mais si vous êtes entouré(e), il y a fort à parier qu’il se trouvera bien quelqu’un pour vous taxer d’« ego surdimensionné ».

C’est vrai, « Je m’aime », ça ne se pense pas et ça ne se dit pas.


Et pourtant !

Derrière ces 3 petits mots se cache toute la relation que chacun(e) entretient avec lui(elle)-même, à la base de nos relations aux autres, au monde et à la base de cette sacrée confiance en soi après laquelle nous courons tous. Sans estime et amour de soi, on ne peut éprouver la joie profonde du plaisir de vivre et du véritable bien-être.

S’aimer, ça veut dire s’accepter tel ou telle que l’on est avec ses points forts, ses points faibles, ses zones de lumière comme ses zones d’ombre, ses succès, ses échecs, ses hauteurs et ses failles. Sans se juger, s’auto critiquer, se dévaloriser, sans honte ni culpabilité...




Sans estime et amour

de soi, on ne peut

éprouver la joie profonde du plaisir de vivre et le véritable bien-être.




S’aimer, c’est ressentir un amour pour soi avec la même intensité que celui que l’on peut éprouver pour quelqu’un d’autre, son conjoint, son enfant, un parent, un ou une ami(e).

C’est la force de cette estime de soi qui ouvre la porte de l’harmonie relationnelle avec les autres et qui donne accès à une vie plus facile, plus douce, plus épanouie.

Encore faut-il ressentir cette estime. Juste penser « Je m’aime » ne suffit pas. Il faut l’éprouver en tant que sentiment.


Et vous, vous vous aimez vraiment ?


Quand, dans mes séances de thérapie coaching, je pose la question aux personnes que j’accompagne « Et vous, vous vous aimez ? », la moitié n’arrive pas à répondre ou hésite à dire spontanément « oui ». Après un temps de réflexion, beaucoup répondent « non, pas vraiment ». Pour les personnes, minoritaires, qui répondent « oui », j’insiste : « Vous vous aimez vraiment ? »


Car l’amour, la bienveillance, la bonté sont des sentiments ou des états d’être qui s’éprouvent et se ressentent.

Vous pouvez savoir que vous êtes une belle personne, parce qu’on vous l’a dit, parce que vous avez des valeurs, faites preuve d’empathie ou de compassion envers autrui et pour autant avoir une mauvaise estime de vous.


Vous avez beau savoir que vous êtes quelqu’un de bien, si vous ne pouvez empêcher votre petite voix intérieure de vous prouver le contraire en vous murmurant à l’oreille « Tu es nul(le), tu n’es pas à la hauteur, tu es incompétent(e), c’est de ta faute, tu fais toujours moins bien que les autres... » en maintes circonstances, c’est que vous avez une mauvaise estime de vous.

Alors que faire si tel est votre cas?


La bonne nouvelle c’est que l’estime de soi se travaille, se développe et s’acquiert !


L’estime de soi se construit dès la naissance selon l’affection, l’attention, la considération et les encouragements dont on bénéficie de la part de nos parents et selon l'éducation que l'on reçoit. Par la suite, nos expériences de vie nous permettent, en principe, de la consolider et de la développer pour devenir une personne confiante en toutes circonstances.


Si vous n’avez pas bénéficié de cet entourage bienveillant, bonne nouvelle quand même ! L’estime de soi se travaille et s’acquiert ! Certes, on ne revient pas sur le passé et vous ne réécrirez pas votre histoire. Mais vous êtes un être en devenir au potentiel illimité et pouvez obtenir ce qui vous fait défaut, y compris l’ estime de vous !


Vous voulez développer votre estime de vous ?



Au cours de cette journée, vous apprendrez :


  • A prendre conscience de votre identité et de votre valeur

  • A vous considérer et vous apprécier à votre juste mesure

  • A préserver votre estime de vous face aux autres

  • A reconnaître vos points forts et vos compétences

  • A utiliser les outils et stratégies pour booster votre estime

  • A éprouver le bonheur d'être bien, avec soi et avec les autres


Le lieu : Chez Catherine Hincelin 64450 Argelos


Tarif : 80€ la journée ( Compris : Matériel pédagogique et pauses. Non compris : votre repas froid à prévoir)


Pour tout renseignement : Catherine 06 76 46 50 31




Au plaisir de vous retrouver et de partager votre richesse !



Catherine Hincelin








Comments


bottom of page